Vous êtes ici

Tract - Mise à pied chez Pratt & Whitney Canada

23/04/2020

* The text in english follows that in french

MISES À PIED

 

Chères consœurs, chers confrères,

Pratt & Whitney nous informe que son carnet de commandes diminue de façon considérable et que nous pourrions faire face à une mise à pied qui pourrait varier entre 20 % à 30 % en moyenne. Cela pourrait être un peu plus ou un peu moins selon les secteurs d’activité.

Nous sommes présentement en discussion avec l’employeur pour la suite des choses. Pour le moment, nous sommes très déçus car l’employeur rejette l’idée de devancer les fenêtres de retraite sous prétexte que cela représente un coût énorme et que, dans les circonstances actuelles, ils n’ont pas les liquidités nécessaires.

De notre côté, nous croyons qu’en dépit du coût occasionné, l’employeur serait gagnant lors de la reprise puisqu’il aurait sauvé une partie de sa relève. L’employeur aurait même tout à gagner en sauvant notre jeune main-d’œuvre, puisqu’il récupérerait ainsi une partie de son investissement dans la formation, les programmes travail-études en alternance, le DEP en usine chapeauté par les écoles, etc. Tout cela a un coût, mais il est amorti par les années que les nouveaux membres consacreront au service de Pratt & Whitney. Si nous perdons cette relève, tout cela sera perdu…

Ceci étant dit, le temps presse et les deux parties doivent prendre un peu de recul et poursuivre les discussions pour en arriver à un compromis acceptable dans la situation actuelle.

Les événements ne sont faciles pour personne. Nous avons un troisième joueur dans l’équation et c’est ce foutu virus.

Nous nous devons d’arriver à un ensemble de solutions pour minimiser l’impact sur nos membres, tout en assurant la pérennité de nos emplois, dans un contexte de distanciation sociale qui ajoute aux difficultés.

Nous allons vous informer le plus rapidement possible de la suite des choses.

 

Merci de votre patience et de votre collaboration.

 

Solidarité

 

DANIEL GUY
Président de l’unité Pratt & Whitney Canada
et de votre comité de négociation                                                                                                      

___________________

Layoff

 

Dear sisters and brothers,

Pratt & Whitney informs us that its order book is decreasing considerably and that we could face a layoff which could vary between 20% to 30% on average. It could be a little more or a little less depending on the lines of business.

We are currently discussing with the employer for the next steps. So far, we are very disappointed because the employer rejects the idea of moving ahead with the early retirement windows arguing that it represents a huge cost and that, under current circumstances, they do not have the necessary liquidity.

For our part, we believe that despite the cost involved, the employer would greatly benefit from keeping part of its young workers. The employer would have everything to gain by saving our young workforce, since he would thus recover part of his investment in training, work-study programs, the DEP in factory supervised by schools, etc... All of this comes at a cost, but it would be amortized over the years that new members will devote to the service of Pratt & Whitney. If we lose this workforce, all that will be lost…

That said, we are running out of time and both sides must take a step back and continue the discussion to reach an acceptable compromise in the current situation.

This situation is not easy for anyone. We have a third player in the equation and that's the damn virus.

We must come up with a set of solutions to minimize the impact on our members, while ensuring the sustainability of our jobs, in a context of social distancing which adds to the difficulties.

We will keep you inform as soon as possible.

 

Thank you for your patience and your cooperation.

 

Fraternally yours,

 

DANIEL GUY
President of Pratt & Whitney Canada unit
and of your negotiating committee