Vous êtes ici

Tract horaire réduit chez Pratt & Whitney Canada

04/03/2020

COVID-19

 

Chères consœurs, chers confrères,

Les événements se déroulent à un train d’enfer. Au cours des derniers jours, nous nous sommes penchés sur des solutions pour

« l’après 7 avril ». Plusieurs avenues ont été examinées, dont le dernier programme fédéral, qui subventionne 75 % du maximum établi à 58 700 $. Toutefois, l’employeur doit se qualifier chaque mois, et selon ce que Pratt & Whitney nous dit, il ne se qualifie pas pour l’instant. De toute façon, la plateforme informatique de ce programme ne sera pas disponible avant quelques semaines encore.

Après de multiples discussions, nous en sommes arrivés à une solution qui pourrait nous aider à passer à travers cette crise de façon collective. Mais pour pouvoir la mettre en pratique, nous devons, en tant qu’organisation syndicale, passer au vote. Comme la date butoir du 7 avril arrive très bientôt, ça nous laisse très peu de temps.

Voici donc ce qui a été envisagé avec l’employeur : tous nos membres seraient rappelés au travail avec un horaire et une paie réduits de 20 %. En ce qui concerne les quarts de week-end, seuls les samedis et dimanches seraient des journées travaillées.

Les horaires qui seraient mis en place à compter du samedi 11 avril iraient comme suit :

Quart #4, de jour,   2 jours,       6 h 00   à  17 h 00,      (32 heures payées)

Quart #5, de soir,   2 jours,      17 h 00   à    4 h 00,      (32 heures payées)

Quart #1, de jour,   4 jours,       7 h 00   à  15 h 30,      (32 heures payées)

Quart #2, de soir,   4 jours,     16 h 00   à  00 h 00,      (32 heures payées)

Quart #3, de nuit,   4 nuits,     00 h 30   à    6 h 30,      (32 heures payées)

Ces horaires pourraient être maintenus pour un minimum d’un mois ou tant que durera le confinement imposé par le gouvernement. De notre côté, nous aurions plus de temps pour envisager le futur et de trouver d’autres avenues, si nécessaire, afin d’éviter des mises à pied. Parallèlement, nous sommes à regarder s’il serait possible de faire du temps partagé, c’est-à-dire que le programme d’assurance emploi couvrirait une partie des 8 heures manquantes. Comme les bureaux d’assurance emploi sont engorgés, il nous est présentement impossible de vous donner les informations exactes.

Pour ce qui est des quarts de jour et de nuit, afin d’observer la distanciation sociale recommandée, l’employeur veillera à ce qu’il y ait moins de travailleuses et travailleurs dans le même espace. Les gens qui sont sur ces quarts choisiront donc, par ancienneté, leur journée de congé selon les besoins opérationnels particuliers de chaque secteur.

Comme je vous le dis depuis le début de cette crise, il n’y a pas de solution parfaite mais nous pensons que celle-ci nous permettrait de traverser cette crise tous ensemble, collectivement et solidairement, et de savoir un peu plus à l’avance ce qui nous attend. Cela permettrait également, et ce, pour tous nos membres, de garder les assurances collectives, fonds de retraite, etc. Ce n’est évident pour personne de vivre semaine après semaine en ne sachant pas si nous aurons une paie la semaine suivante.

Seul un effort collectif nous permettra de traverser cette crise hors du commun. Il faut tout tenter, tout essayer, afin d’assurer notre avenir ainsi que la pérennité de nos emplois, et éviter que l’employeur impose des mesures d’urgence plus drastiques.

En tant que comité syndical, nous ne pouvons rien garantir, mais je crois sincèrement que nous devons tout faire afin d’éviter de perdre notre nouvelle main-d’œuvre. Ce serait un très beau geste des plus anciens envers la nouvelle génération, notre relève.

Puisque nous ne pouvons assurer un vote par scrutin tel que nous le connaissons, tout en respectant à la lettre les mesures de distanciations gouvernementales, nous devons opter pour la méthode électronique. Afin que le plus grand nombre puisse s’exprimer sur la question, il est important de compléter le formulaire que vous trouverez grâce au lien suivant : https://forms.gle/iNnAuMgxLFhjCDHG8 ou via le groupe Facebook Unifor 510 ou encore le site Web de la section locale, Unifor510.ca.

Une fois le formulaire complété, ce qui ne vous prendra que quelques secondes, et dès que la grande majorité de nos membres l’auront aussi complété, vous recevrez à l’adresse courriel que vous nous avez fournie un lien vous permettant de voter sur l’horaire réduit. Si toutefois vous n’avez pas accès à Internet, communiquez avec Vincent Roy, le secrétaire financier de la Section locale 510 d’Unifor, au 514-654-4233. Il pourra compiler votre vote au téléphone.

Merci à l’avance de votre compréhension et de votre collaboration. Syndicalement vôtre,

 

DANIEL GUY

Président de l’unité Pratt & Whitney Canada et de votre comité de négociation

____________________________________________

COVID-19

 

Dear sisters and brothers,

The events unfold furiously fast. During the last few days, we started thinking about solutions for ‘’after April 7’’. Many avenues have been examined, including the last Federal program, which subsidises 75% of the maximum set at 58 700$. However, the employer has to qualify every month, and according what Pratt & Whitney tells us, they don’t qualify for now. The computer platform is not going to be available for a couple of weeks anyway.

After multiple discussions, we came up with a solution that could help us getting through this crisis in a collective way. But to be able to put this solution in motion, we, as a union organization, have to vote on it. As the deadline date of April 7 coming really fast, we have very little time.

Here is what has been considered with the employer: all our members will be called back to work with a reduced schedule and reduced pay of 20%. In what concerns the weekend shift, only Saturday and Sunday would be work days.

The schedules which will be in place starting Saturday April 11 would go like this:

 

Shift #4, Day, 2 days, 6 H 00 to 17 H 00, (32 hours payed)

Shift #5, Evening, 2 days, 17 H 00 to 4 H 00, (32 hours payed)

Shift #1, Day, 4 days, 7 H 00 to 15 H 30, (32 hours payed)

Shift #2, Evening, 4 days, 16 H 00 to 00 H 00, (32 hours payed)

Shift #3, Night, 4 nights, 00 H 30 to 6 H 30, (32 hours payed)

These schedules could be maintained for at least a month or until the end of the confinement imposed by the government. On our side, we would have more time to discuss on the future and find other solutions, if necessary, to avoid layoff. In parallel, we are looking if it would be possible of doing shared time, meaning that employment insurance would cover a part of missing 8 hours. Since the insurance offices are overloaded, it is currently impossible for us to give you the exact information.

As for the day and night shift, in order to observe the social distancing recommended, the employer will ensure that will be less workers in the same place. The workers on those shifts will choose, by seniority, there day off according to the operational need for each sector.

As I told you since the beginning of this crisis, there is no perfect solution, but we think that this one would allow us to get through this collectively and in solidarity, and would let us know at little more in advance what is in store for us. This would also permit all our members to keep their insurance, retirement funds, etc. It’s not easy for anyone to live week by week not knowing if we will have a pay the next week.

Only a collective effort will get us through this unusual crisis. We need to try anything, in order to insure the future and the sustainability of our job and avoid the employer to impose more drastic urgent measures.

As a union committee, we can’t guarantee you anything, but I sincerely believe that we have to do anything to avoid losing our new workers. This would be a great beautiful gesture from the seniors toward the new generation, our future.

Since we can’t assure a vote by ballot as we are used to, by respecting by the letter the governmental distancing measures, we have to opt for an electronical method. In order to have the most people express themselves on the question, it is very important to complete the form you will find at the following link https://forms.gle/iNnAuMgxLFhjCDHG8 or via Facebook group Unifor 510 or even on the website of the local section, Unifor510.ca.

Once the form completed, which will take you only a few seconds, and as soon as the majority of our members will also complete the form, you will receive at the email address given by you a link allowing you to vote on the reduced schedule. If however you don’t have internet access, communicate with Vincent Roy, the financial secretary of the local section 510 of Unifor at this phone number: 514-654-4233. He will be able to compile your vote on the phone.

Thank you in advance for your comprehension and your collaboration. Fraternally yours,

 

DANIEL GUY

President of Pratt & Whitney Canada unit And of your negotiating committee