Vous êtes ici

Le projet de loi n⁰ 59, ça change quoi pour moi ?

22/02/2021

* The text in english follows that in french

Le projet de loi 59 

Consœurs, confrères, ça change beaucoup de choses !

Le PL-59 déposé en octobre 2020 par le ministre Jean Boulet se veut une tentative de moderniser le régime de santé et de sécurité du Québec. Une modernisation rendue bien nécessaire, car ces lois n’ont jamais été revues en 40 ans, et ce, malgré les transformations du monde du travail.

Malheureusement, le PL-59 ne représente pas une évolution, mais une régression pour la quasi-totalité de la main-d’œuvre québécoise. En effet, ce projet de loi s’en prend aux mécanismes de prévention (comité SST, programme de santé, programme de prévention, représentant à la prévention, maintien du retrait préventif, etc.). En tout, c’est 293 articles qui viennent alourdir, complexifier et, dans certains cas, annuler la reconnaissance de certains accidents du travail et maladies professionnelles (par ex. surdité, cancers reliés au travail).

Le PL-59 vient également diminuer l’autorité de votre médecin traitant et son pouvoir de recommandation au bénéfice de celui de l’employeur. Le paritarisme est également touché : l’implication des représentant.es des travailleurs en SST ainsi que la participation des travailleurs eux-mêmes aux efforts de prévention avec l’employeur se voit réduite de manière drastique. Ce qui aurait pour effet que les employeurs pourraient décider unilatéralement du nombre des rencontres SST, voire même de leur utilité, du temps à leur consacrer, faire des enquêtes d’accident discrétionnaire, etc.

Ces quelques exemples nous imposent une réflexion bien simple : Cherche-t-on à niveler vers le bas la prévention au travail ? Les modifications demandées affaiblissent la représentation et la participation des travailleurs aux efforts de prévention, même s’il est reconnu que cette participation est essentielle à une prévention réussie. Ces modifications envoient également le message que les changements avancés en matière de prévention se font au détriment de la réparation.

Ce que nous propose ce projet de loi, c’est un recul trop important pour se taire. Ce qui est sur la table viole l’esprit de la Loi sur la santé et la sécurité du travail. Au Québec, entre 2015 et 2019, 485  038 hommes et femmes ont été victimes d’un accident de travail ou ont développé une maladie professionnelle. De ce nombre, 1 059 personnes sont décédées. On ne peut tolérer cela. Le gouvernement caquiste et son ministre du Travail souhaitent faire moins de prévention dans les milieux de travail et sabrer dans les programmes d’indemnisation et de réparation. Cela veut dire cautionner le fait qu’il y aura encore plus de victimes, et ce, uniquement pour sauver des coûts.

(source : Daniel Boyer, président FTQ)

Voilà pourquoi la FTQ (Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec), de concert avec Unifor et votre comité de négociation, s’élève contre le Projet de loi 59 et la santé et sécurité à RABAIS !

Nous vous invitons à visiter la page Facebook de la section locale pour y voir les bulletins d’information traitant du PL-59 ainsi que les liens pour encourager la campagne de la FTQ contre le projet de loi 59 et y participer.

Vous pouvez aussi consulter le site de la campagne FTQ à l’adresse suivante :

https://www.sante-a-rabais.ca/

Ensemble, disons NON à la santé et sécurité à RABAIS !

Coût de la vie

L’indice de janvier 2021 est à 138,2 moins votre indice de base de 129,2, totalisant une différence de 9,0, divisée par .061, pour un total de 1,47 $ auquel nous ajoutons 0,06 $ d’ajustement supplémentaire, totalisant un coût de la vie de 1,53 $, soit 0,11 $ d’augmentation depuis décembre 2020. Cet ajustement sera en vigueur le 6 mars 2021.

Affichage de postes

La liste de rappels de certaines de nos classifications est maintenant épuisée. Il y aura donc des affichages de postes internes dans les prochaines semaines. Je voudrais rappeler à nos membres qui sont actuellement sur la liste de rappels leur éligibilité à l’affichage de postes internes, s’ils rencontrent les exigences du poste, bien entendu.

Vous avez la responsabilité de vous informer auprès de vos consœurs et confrères de travail qui sont à l’interne ou vous pouvez communiquer avec Pascal Couture, représentant syndical à la main-d’œuvre, les mardis après-midi, entre 13 h et 15 h, au 438.496.8781, afin de connaître les affichages en cours.

Vous devez appliquer au poste de garde à l’entrée des usines ou par courriel à recrutementhoraire@pwc.ca. Vous pouvez également mettre en copie conforme Pascal Couture, représentant à la main-d’œuvre : couturepascal21@gmail.com. Nous vous demandons de prioriser l’envoi par courriel, lorsque c’est possible.

Covid

Nous sommes toujours en période de pandémie et de confinement. Nous savons que la situation joue beaucoup sur les émotions et la tolérance des gens. Habituellement, à ce temps-ci de l’année, on remarque que les gens sont à fleur de peau, alors imaginez dans le contexte actuel ! Restons positifs, soyons patients, nous allons finir par surmonter la crise.

Merci à toutes et à tous de votre collaboration.

 

Syndicalement vôtre,

DANIEL GUY
Président de l’unité Pratt & Whitney Canada
et de votre comité de négociation

_________________________________

The Bill 59,

Sisters, brothers, it changes many things!

The Bill 59, deposited in October 2020 by minister Jean Boulet, is an attempt to modernize Quebec’s occupational health and safety regime. A modernization that has become very necessary, since these laws have never been reviewed in 40 years, and this despite the transformations in the realm of work.

Unfortunately, Bill 59 does not represent an evolution, but a regression for the quasi-totality of Quebec’s manpower. In fact, this act takes away from the prevention mechanisms (SST committee, health program, prevention program, prevention representative, maintaining of preventive recess, etc.). In all, these 293 articles bring about the weighing down, complexation, and in certain cases, nullifies the recognition of certain types of work accidents and professional illnesses (for example: deafness, work related cancers).

Bill 59 would also diminish the authority of your treating doctor and his recommendation power to the benefit of the employer. Parity is equally effected: the implication of workers health and safety representatives as well as workers participation themselves to prevention efforts with the employer will be reduced in a drastic manner. It could have the effect that employers could unilaterally decide the number of health and safety at work (SST) meetings, even look at their usefulness, the time to establish them, hold discretionary accident investigations, etc.

These few examples impose simple reflection on us: Are they looking to level downwards prevention at work? The modifications asked for weakened representation and worker participation in prevention efforts, even if they recognize that this participation is essential to successful prevention. These modifications equally send the message that the proposed changes on the subject of prevention would be to the detriment of rehabilitation.

It’s that what is proposed in this bill is too much of a step backwards to remain silent about. What is on the table violates the spirit of the Law on occupational health and safety. In Quebec, between 2015 and 2019, 485 038 men and women were victims of work accidents or developed a professional illness. Of that number, 1 059 people died. We can no longer tolerate this. The caqist government and his labour minister hope to do less prevention at the workplace and make cuts to indemnity and rehabilitation programs. That’s to say to be careful that there won’t be more victims, and that for only saving money.

(source: Daniel Boyer, FTQ’s President)

This is why the FTQ (Quebec Federation of Labour), in collaboration with Unifor and your bargaining committee, is standing up against Bill 59 and discount health and safety!

We invite you to visit the local’s Facebook page to see the information bulletins concerning Bill 59 alone with ways to encourage the FTQ’s campaign against Bill 59 and to participate.

You can also consult the FTQ’s campaign site at the following address: https://www.sante-a-rebais.ca

Together say NO to DISCOUNT health and safety!

Cost of Living Increase (C.O.L.A.)

The index for January 2021 is at 138.2 minus your base index of 129.2, totaling a difference of 9.0 divided by .061, for a total of $1.47 to which we add $0.06 of supplementary adjustment, for a total of $1.53, this being a $0.11 increase since December 2020.

This adjustment will come into effect as of March 6th, 2021.

Job Postings

The re-call list for certain of our classifications are now exhausted. There will therefore be internal job postings in the upcoming weeks ahead. I would like to remind our members who are presently on the re-call list of their eligibility to internal job postings, well understanding that they meet the job requirements.

You have the responsibility of being informed by your sisters and brothers who are active at work or you can communicate with Pascal Couture, the manpower representative, on Tuesday afternoons, from 1PM to 3PM, at 438.496.8781 in order to know about active postings.

You must apply at the guard house at the plant entrances or by email at recrutementhoraire@pwc.ca. You can also send a CC copy to Pascal Couture, manpower representative: couturepascal@gmail.com. We ask that you prioritize sending it by email when possible.

COVID

We are always in a pandemic period and confinement. We know that the situation plays heavily on the emotions and tolerance of people. Normally at this time of the year, we remarque that people are at the end of their wits, imagine during the present context! Remain positive, be patient, we will finish by getting past this crisis.

Thank you all for your collaboration.

 

Fraternally Yours,

 

DANIEL GUY

President of the Pratt & Whitney Canada unit

And your negotiation committee.